La culture des pleurotes sur billots de peuplier

(Source Champignonscommestibles)

 

Tout d’abord il faut rechercher un peuplier de fort diamètre (environ 60 cm à la base) car si on veut avoir une surface
importante de production, il faut une circonférence importante. Abattez ce peuplier en hiver de préférence et en décours de lune.

 

Enterrez les bûches d’environ 60 cm de long dans une tranchée de 20 cm de profondeur, et dans un endroit le plus humide et frais possible, de préférence au bord d’un ruisseau. C’est déjà du boulot vu le poids des bûches, mais on peut aussi faire des bûches moins grosses, les résultats sont aussi acceptables.

culture sur billots de peuplierDécoupez, une fois les billots enterrés à 20 cm de profondeur, une rondelle de 5 cm d’épaisseur sur la surface supérieure puis posez cette rondelle à la verticale des billots pour que ce couvercle reste propre: plus vous agirez ainsi plus vos chances de réussites seront fortes.

 

culture de pleurotes ostreatusAvec une petite tronçonneuse faites une gorge sur la partie supérieure des bûches,

 

Culture sur billotset remplissez la de mycélium le plus proprement possible: évitez de toucher le mycélium avec les doigts en utilisant des gants vinyl par exemple.

 

Culture sur billots de boisReprenez les couvercles avec précautions en évitant de les faire tomber par terre. Cloutez ces couvercles avec des clous désinfectés (eau javel) et faites des avant trous (se servir de mèches désinfectées) dans les rondelles car sans cela  les rondelles peuvent éclater au cloutage. Normalement ,pour l’incubation, il faut couvrir en totalité les bûches avec du plastique noir pendant quelques mois (pour maintenir l’humidité) mais je ne l’ai pas fait dans cet essai.

 

Culture de pleurotesLa production devrait commencer au printemps prochain (douze à seize mois plus tard) , selon l’hygrométrie des lieux.
Cette méthode est productive environ 5 ans, mais beaucoup de paramètres entrent en jeu pour la réussite de cette culture étant donné que dans la nature on ne peut tout contrôler aussi bien que dans des locaux appropriés; on est obligé d’espérer une réussite aléatoire. Beaucoup de boulot, et je ne vous parle pas de la fabrication du mycélium que j’effectue moi même…

 

Culture de pleurotes: récoltePour 20 bûches j’ai ramassé environ 50 kg la première année de production. Pour la cueillette munissez vous d’un couteau qui coupe très bien: désinfectez  la lame avec un peu d’alcool à 90°, et coupez la grappe pas trop près de l’écorce de la bûche, pour éviter les contaminations. Préservez toujours l’écorce des bûches car elle assure une bonne hygrométrie pour la prolifération du mycélium. Bien sûr au bout de 2 à 3 ans l’écorce tombe mais cela n’empêche pas la bûche de produire.

Laisser un commentaire